Nouveaux membres au conseil d’administration

Ottawa, le 29 octobre 2017 – Les élections de nouveaux membres du conseil d’administration et les  discussions autour des droits linguistiques étaient les principaux sujets de l’assemblée générale annuelle (AGA) de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) qui s’est tenue aujourd’hui à Ottawa.

Six postes d’administrateurs étaient en élection pour un mandat de deux ans. Gérard Malo, Nathalie Vilgrain et Nicole Sauvé ont été élus par acclamation respectivement pour les postes de représentant de la région du Sud-Ouest, des Femmes et des Aînés et retraités, tandis que Julie Mbengi Lutete et Marcel Mukuta Kalala ont été élus aux postes de représentants des minorités raciales et ethnoculturelles francophones.

« Je félicite les nouveaux membres du conseil d’administration pour leur nomination. Ensemble, nous allons continuer à collaborer et à travailler pour représenter la communauté francophone dans toute sa diversité. Nous avons toutes et tous la volonté de faire avancer les dossiers francophones. », a souligné Carol Jolin, président de l’AFO.

Des discussions importantes autour des droits linguistiques ont également eu lieu. Les membres de l’AFO ont adopté une motion déposée par l’Association des juristes d’expression française de l’Ontario cernant cinq champs prioritaires dans la modernisation éventuelle de la Loi sur les services en français , soit:

  1. Modifier la portée de la LSF de sorte que tous les citoyens puissent avoir accès à des services en français, peu importe où ils se trouvent dans la province et qu’elle s’applique à un plus grand nombre d’organismes gouvernementaux et d’institutions de la législature.
  2. Améliorer la transparence en matière de mise en œuvre de la Loi sur les services en français en créant des mécanismes de reddition de compte par rapport aux services offerts par les organismes gouvernementaux et les institutions de la Législature.
  3. Enchâsser le concept de l’« offre active » dans la  Loi sur les services en français.
  4. Clarifier que la Loi sur les services en français s’applique aux services de santé relevant des réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS) et intégrer la totalité du Règlement 284/11 sur la Prestation de services en français pour le compte d’organismes gouvernementaux dans la LSF.
  5. Ajouter un droit de recours par le Commissaire ou par les personnes ayant effectué une plainte au Commissaire aux services en français.

La 12ème AGA  de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario vient clôturer le Congrès de l’organisme, qui se déroulait à Ottawa du 27 au 29 octobre. Plus de 400 personnes ont répondu présent à l’invitation.