Conseil des arts de l’Ontario : un investissement intéressant en arts et culture francophones

Ottawa, le 29 août 2017 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) et l’Alliance culturelle de l’Ontario (ACO) saluent l’annonce du gouvernement de l’Ontario d’augmenter le financement du Conseil des arts de l’Ontario (CAO) de 50 millions de dollars sur 4 ans. Par ce financement, l’Ontario fait un pas important pour la communauté franco-ontarienne en apportant son soutien aux artistes francophones de l’Ontario, désignés comme  l’un des groupes prioritaires du CAO.

Dans le Livre blanc sur les arts et la culture francophones en Ontario (LBACF), la communauté franco-ontarienne a demandé « que le gouvernement de l’Ontario double son financement de base (…) par un investissement dirigé aux programmes d’appui aux arts francophones du CAO. » .

L’AFO a rencontré au cours de l’été la ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, Eleanor McMahon, pour lui faire part de cette demande. Cette rencontre s’est ajoutée à un travail de longue haleine de la communauté artistique ontarienne pour souligner le rôle central du CAO dans la vitalité de la province.

«Le financement public en appui à ce secteur stagnait depuis des années, comme le démontrait le LBACF. Avec cette annonce du gouvernement de l’Ontario, nous espérons que la culture franco-ontarienne sera plus accessible. Il faudra s’assurer que les artistes franco-ontariennes et franco-ontariens aient leur juste part de cet important investissement », a souligné le président de l’AFO, Carol Jolin.

«Ce financement était attendu depuis très longtemps et nous sommes très heureux de cet investissement. Nous espérons que ce financement viendra soutenir le travail quotidien des organismes culturels et ce, dans tous les secteurs artistiques, y compris ceux qui accusent un retard historique », dit la coordonnatrice générale de l’ACO, Catherine Voyer-Léger.

 

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est l’organisme rassembleur et la voix politique de la francophonie de l’Ontario. Elle a pour mandat de concerter la collectivité francophone de la province et agit comme porte-parole, entre autres, pour revendiquer les droits des 611 500 Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.

L’Alliance culturelle de l’Ontario se veut un forum d’échange et de collaboration entre toutes les intervenantes et tous les intervenants artistiques et culturels de l’Ontario français. Elle agit à tous les niveaux décisionnels pour assurer le positionnement de l’ensemble du secteur des arts et de la culture dans la société. Elle appuie le développement et favorise l’actualisation des arts et de la culture par des initiatives de rayonnement, de recherche et de communication.

-30-