Déclaration de Carol Jolin à l’occasion du 30e anniversaire de la Loi sur les services en français

Ottawa, le 18 novembre 2016 – « Aujourd’hui, nous célébrons le trentième anniversaire de la Loi sur les services en français (LSF). Depuis son adoption en 1986, cette Loi a permis aux Franco-Ontariennes et aux Franco-Ontariens d’avoir accès à des services en français dans les régions désignées. Bien qu’il faille reconnaître des avancées notoires obtenues grâce à celle-ci, il faut admettre qu’elle est désormais désuète. Une nouvelle version de la LSF s’impose.

En effet, trente ans après sa création, la Loi 8 ne reflète plus entièrement la réalité et les besoins de la communauté franco-ontarienne d’aujourd’hui. Le principe de désignation des régions en est un bon exemple, car il crée des inégalités parmi les francophones à travers la province. Il est donc essentiel de modeler une nouvelle loi qui répond aux aspirations francophones exprimées dans le nouveau Plan stratégique communautaire de l’Ontario français, Vision 2025.

La modernisation de la LSF est devenue indispensable pour assurer le développement et l’épanouissement de la communauté franco-ontarienne. Cette modernisation a une résonance d’autant plus importante au lendemain de l’annonce du gouvernement fédéral d’actualiser le Règlement sur les Langues officielles. », a déclaré le président de l’Assemblée, Carol Jolin.