Discours du Trône : aucune mention de dossiers liés aux enjeux franco-ontariens

Toronto, le 12 juillet 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est déçue de constater que le nouveau gouvernement ne parle d’aucun dossier de la francophonie ontarienne dans le discours du Trône prononcé cette après-midi par la lieutenante-gouverneure de l’Ontario, Elizabeth Dowdeswell, à Queen’s Park. Or, le parti progressiste-conservateur s’était engagé sur certains dossiers pendant la campagne électorale, notamment : l’Université de l’Ontario français, la refonte de la Loi sur les services en français et des investissements dans le domaine de la santé en français.

« Avec ce discours entièrement livré en anglais, le gouvernement envoie le signal que nous devons travailler fort pour le sensibiliser et le conseiller sur les dossiers qui touchent notre communauté. 622 340 Franco-Ontarien.ne.s ont de grandes attentes quant à leur épanouissement. Nous allons nous assurer de rencontrer rapidement les ministres responsables des dossiers qui nous touchent pour continuer à les faire avancer », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.

Le gouvernement a annoncé qu’il donnerait la priorité au développement économique de la province. Avec des partenaires, l’AFO sondera les membres de la communauté d’affaires franco-ontarienne afin de bien se positionner dans ce dossier.

« L’Ontario s’est jointe à l’Organisation internationale de la francophonie. Avec l’appui du gouvernement de l’Ontario, il sera important de saisir les occasions d’échanges économiques internationaux qui peuvent en découler. En faisant affaire avec les pays francophones, nous pouvons réduire notre dépendance économique face aux États-Unis. C’est un grand défi pour notre communauté et pour le gouvernement de l’Ontario. Il faudra saisir cette occasion ensemble », a conclu Carol Jolin.