Dix recommandations de la communauté franco-ontarienne pour le prochain budget de l’Ontario

Ottawa, 12 janvier 2022 – De passage devant le Comité permanent des finances et des affaires économiques de l’Ontario, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a partagé ses recommandations visant à augmenter l’accès au postsecondaire et aux services de santé et de soins de longue durée en français dans la province, des priorités importantes de la communauté franco-ontarienne.

L’AFO a également profité de son passage devant le comité pour demander des investissements dans le projet d’agrandissement du Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO) et l’officialisation du bilinguisme de l’ombudsman. Rappelons qu’avant le dépôt de la refonte de la Loi sur les services en français, la ministre des Affaires francophones avait pris l’engagement que le gouvernement officialise le bilinguisme de l’ombudsman. Cet engagement important doit se concrétiser avant la dissolution de la Chambre au printemps prochain.

« En septembre dernier, l’AFO a mené un court sondage auprès de la communauté franco-ontarienne. L’accès au postsecondaire et à des soins de santé et des soins de longue durée en français sont au cœur des préoccupations. Avec ce budget, le gouvernement de l’Ontario a une belle occasion de créer des partenariats forts avec la communauté franco-ontarienne », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.

Recommandations déposées par l’AFO :

  • Que le ministère des Collèges et Universités dépose la demande de financement de l’Université de Sudbury au Fonds complémentaire en éducation postsecondaire de Patrimoine canadien.
  • Que le ministère des Collèges et Universités appuie l’Université de Sudbury dans la planification de sa transformation et dans l’obtention d’un financement de base annuel.
  • Que le ministère des Collèges et Universités encourage la formation d’un réseau universitaire franco-ontarien.
  • Que le gouvernement de l’Ontario amende la Loi sur l’ombudsman pour officialiser le bilinguisme de l’ombudsman avant la dissolution de la Chambre.
  • Que le ministère de la Santé mette en œuvre des actions concrètes pour que la variable linguistique soit intégrée à la carte-santé dans les plus brefs délais.
  • Que les ministères de la Santé et des Soins de longue durée mettent en œuvre les recommandations de la commission touchant les foyers de soins de longue durée.
  • Que le ministère de la Santé finance davantage de ressources (espace et personnel) de première ligne en santé mentale en français.
  • Que le ministère de la Santé crée un organisme responsable des services de santé mentale aux enfants et aux jeunes de mandat provincial et francophone.
  • Que le gouvernement soutienne une structure de planification forte et alignée avec le système majoritaire pour les services de santé en français.
  • Que le ministère de l’Infrastructure de l’Ontario octroie 8,24 M $ au MIFO dans le cadre du programme d’infrastructures Investir dans le Canada.

Consultez le mémoire remis par l’AFO dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances et des affaires économiques en prévision du budget de 2022.