Donner un nouveau souffle aux médias francophones en Ontario

Toronto, le 25 septembre 2017 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a dévoilé le Livre blanc sur les médias francophones en Ontario dans le cadre de son déjeuner French-ment bon, tenu ce matin à Queen’s Park. Le quatrième ouvrage de ce type lancé par l’organisme porte-parole recommande, entre autres, un réinvestissement des gouvernements dans ses campagnes publicitaires vers les médias francophones de l’Ontario et la création d’un Observatoire neutre pour effectuer le monitorage d’auditoire et de lectorat.

Ce document a pour objectifs principaux d’informer la communauté franco-ontarienne des réalités médiatiques propres à l’Ontario français, de la mobiliser autour d’une vision commune et de répertorier les défis auxquels font face les médias francophones de l’Ontario.

Ce document produit par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario et conçu par la firme de consultants le Centre de leadership et d’évaluation (Le CLÉ) émet une série de recommandations sur quatre enjeux :

  • la publicité et les appuis financiers;
  • le numérique;
  • le contenu;
  • le monitorage.

« Avec l’arrivée du numérique, le déclin de la publicité et des appuis financiers des gouvernements du Canada et de l’Ontario, les médias, et particulièrement les médias francophones, se retrouvent dans des situations très précaires. Or, on sait que les journaux, les radios et télévisions francophones contribuent grandement à l’épanouissement de l’identité des collectivités en Ontario français », déclare Carol Jolin, président de l’AFO.

Certaines de ces recommandations s’adressent directement aux médias et aux gouvernements provincial et fédéral, mais aussi à d’autres entités, comme la Commision de révision de la publicité, ou encore des acteurs communautaires.

Avec ce Livre blanc en main, l’AFO va maintenant créer un comité aviseur afin de concrétiser les recommandations. Elle va, pour cela, également rencontrer les élus afin de leur proposer des solutions.