Échanges en vue des élections provinciales de 2018

Ottawa, le 28 octobre 2017 – Le bilinguisme de l’Ontario et la vision des différents partis par rapport à la francophonie ont été au coeur des discussions de cette deuxième journée du Congrès de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO).

Une séance de questions-réponses était organisée entre les congressistes et les internautes via Twitter ou Facebook et des représentantes de deux des trois partis de l’Ontario soit la ministre libérale aux Affaires francophones, Marie-France Lalonde et la députée du Nouveau Parti démocratique de Nickel Belt, France Gélinas. La ministre Lalonde a profité de cette occasion pour annoncer le dépôt d’un projet de loi gouvernemental pour le bilinguisme d’Ottawa.

Lors de cet échange, le mot-clic utilisé #ONFR2018 s’est hissé à la deuxième place des mots-clics les plus tendances au Canada sur le réseau Twitter.

« Les élections provinciales de juin 2018 approchent à grands pas. Les francophones de la province souhaitent que les dossiers les concernant soient au coeur des préoccupations du gouvernement et des partis qui veulent gouverner. Par cette activité, la communauté a eu l’occasion d’interpeller les élus. Avant cette séance de questions-réponses, les congressistes s’étaient rassemblés par régions et avaient identifié les enjeux régionaux pour la francophonie », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.

D’autres ateliers de formation et de discussions ont eu lieu durant cette journée, notamment sur l’accessibilité en communication, sur le rapprochement avec les peuples autochtones ou encore sur la nouvelle Loi sur les organisations sans but lucratif en Ontario.

Le Congrès de l’AFO se poursuit jusqu’à dimanche à la Cité collégiale d’Ottawa. Ce soir, le Grand gala de l’AFO se tiendra au Musée de l’aviation. Les gagnants des Prix de reconnaissance seront dévoilés à cette occasion.