L’AFO dévoile les récipiendaires de la première ronde du Fonds de secours des OBNL francophones

Ottawa, 3 mars 2021 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a dévoilé aujourd’hui la liste des 26 organismes bénéficiaires des subventions de la première ronde du Fonds de secours des OBNL francophones.

Plus de 700 000$ vont être attribués, incluant plus de 19 % du montant aux organismes du Nord de l’Ontario. Ces 26 récipiendaires sont au service d’un ou plusieurs groupes ciblés. Ainsi, nous retrouvons : 17 organismes desservant les femmes, 5 pour les Premières nations, métis et inuit, 17 pour les jeunes, 9 pour les personnes vivant en situation de handicap, 11 pour les personnes racialisées, 10 pour les nouveaux arrivants, 5 pour les LGBBTQIA+ et 22 pour les communautés minoritaires de langues officielles.

« Je tiens à remercier l’AFO pour sa gestion efficace du Fonds de secours. Cet important partenariat entre notre gouvernement et l’AFO a permis de garantir un soutien financier opportun pour les organismes communautaires francophones durant la période actuelle », a déclaré la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney. « Alors que l’Ontario fait face à une crise sans précédent, il est essentiel que le gouvernement appuie les organismes qui fournissent des services indispensables à la population francophone et contribuent de façon significative au développement de la francophonie ontarienne. »

Ces projets financés vont contribuer à la conservation de 37 emplois permanents et de 48 emplois temporaires, et à la création de 9 emplois permanents et de 23 emplois temporaires. Ce financement sert également à conserver les services en français dans plusieurs communautés, dont plusieurs où l’organisme communautaire est le seul lieu de rassemblement en français avec l’école de la région.

« Nous avons constaté dès le début de la crise sanitaire, lorsque nous avons mené un sondage auprès des entreprises et organismes franco-ontariens, que les conséquences de cette crise allaient être désastreuses pour la francophonie ontarienne si aucun soutien financier du gouvernement n’était proposé car les organismes ont subi d’importantes réductions de revenus liées aux restrictions imposées par la COVID-19. L’AFO se réjouit de l’initiative du gouvernement de l’Ontario de favoriser la pérennisation des services offerts par les organismes à la population franco-ontarienne», a déclaré Carol Jolin, le président de l’AFO.

Les organismes peuvent toujours soumettre une demande pour le Fonds de secours des OBNL francophones jusqu’au 12 mars.

Ce programme est financé par le gouvernement de l’Ontario.

Découvrez la liste des organismes récipiendaires