Les trois partis de l’Ontario se sont prononcés sur la francophonie ontarienne

Ottawa, le 24 mai 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a dévoilé sur son site Internet les réponses intégrales du Parti libéral, du Parti progressiste-conservateur et du Nouveau Parti démocratique (NPD) provenant du formulaire qui questionnait les candidat.e.s au poste de premier.e ministre de l’Ontario sur les enjeux francophones.

Les chefs des trois partis disposaient d’un peu plus de trois semaines pour répondre aux 14 questions qui abordent, entre autres, l’Université de l’Ontario français, l’amélioration des services gouvernementaux en français ou encore le bilinguisme de la province.

L’organisme porte-parole des Franco-ontarien.ne.s initie cet exercice à chaque élection générale.

« Nous sommes contents que les trois partis se soient prêtés à l’exercice, une première. Les Franco-Ontarien.ne.s doivent connaître les positions du/de la potentiel.le premier.e ministre sur les enjeux importants de la francophonie de la province. Ce formulaire s’inscrit dans la campagne de sensibilisation que l’AFO mène depuis quelques jours, #MonVoteFranco. », explique Carol Jolin, président de l’AFO.