L’Université de l’Ontario français, un rêve devenu réalité !

Ottawa, 12 novembre 2021 – Aujourd’hui, la communauté franco-ontarienne célèbre l’ouverture de l’Université de l’Ontario français (UOF) à Toronto, la première institution universitaire gérée par et pour la communauté franco-ontarienne. C’est une journée marquante dans la riche histoire culturelle, sociale et éducative de l’Ontario français.
L’UOF servira à coup sûr à dynamiser davantage la présence francophone dans la région du grand Toronto, mais aussi à l’échelle provinciale.

L’AFO tient également à remercier les ministres Mélanie Joly, Ginette Petitpas-Taylor, Caroline Mulroney, Ross Romano et Jill Dunlop, pour le travail important et l’engagement envers le projet de l’Université de l’Ontario français. Nous leur levons notre chapeau !

« Nous l’avons voulu, nous l’avons eu ! Plus qu’un souhait, une certitude : l’Université de l’Ontario français deviendra le coeur de l’éducation universitaire de langue française dans la région du Grand Toronto et un moteur important au sein d’un réseau universitaire ontarien comprenant à son bord l’Université de Hearst et l’Université de Sudbury », a dit le président de l’AFO, Carol Jolin.

« Les francophones de l’Ontario désirent une université autonome de langue française depuis plus de 50 ans. J’ai la certitude que l’Université de l’Ontario français, en plus de former nos prochaines générations de Franco-Ontariennes et de Franco-Ontariens, deviendra l’épicentre communautaire d’une francophonie active et vibrante au coeur de notre capitale provinciale », a ajouté le directeur général de l’AFO, Peter Hominuk.