Attendu que :

  • Le financement de la Feuille de route sur les langues officielles est gelé depuis 2008.
  • La vitalité des communautés francophones en situation minoritaire a un impact direct sur la vigueur du bilinguisme au pays.
  • Les organismes francophones en Ontario sont particulièrement sous-financés par rapport aux autres provinces canadiennes.
  • Le conseil d’administration de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario demande au gouvernement du Canada :

  • de doubler le financement destiné aux organismes de langue officielle provenant de la Feuille de route, le faisant passer de 55 M $ à 110 M $ par année;
  • de doubler les paiements de transferts aux provinces et territoires pour les programmes de langue première, les faisant passer d’environ 60 M$ à 120 M$ par année, avec la reddition de compte appropriée;
  • d’accorder le tiers du financement destiné aux organismes de langue française en situation minoritaire aux organismes franco-ontariens.
  • Proposée par : Caroline Gélineault
    Appuyée par : Nathalie Vilgrain

    ADOPTÉE à l’unanimité lors de la réunion du Conseil d’administration tenue à Ottawa les 17, 18 et 19 novembre 2017.