Rapport annuel du Commissariat aux services en français : de très bonnes recommandations, mais il faut agir!

Ottawa, le 18 juillet 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) accueille favorablement les nouvelles recommandations du rapport annuel du commissaire aux services en français (CSF) intitulé « Se projeter, se préparer ». Ce rapport qui est tourné vers l’avenir annonce « une situation alarmante » en termes de poids des francophones dans la province pour les prochaines années si aucune mesure n’est prise. Tout comme le commissaire, l’AFO insiste sur l’urgence de mettre en oeuvre les recommandations énoncées dans le rapport au moyen d’un « Plan d’action sur le développement des communauté francophones et la promotion du français en Ontario » pour y faire face.

Le CSF dévoile quatorze recommandations, entre autres, en matière d’immigration, d’emploi, de médias en français, de stratégie numérique ou encore de vieillissement de la population. Il rappelle aussi que l’Ontario devrait profiter d’avantages déjà existants, comme son statut d’observateur à l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) ou encore, le fait d’accueillir une proportion importante d’immigrant.e.s dans la province, pour consolider la communauté francophone de l’Ontario.

« Le déclin du poids des francophones dans la province ainsi que la disparité dans sa répartition géographique n’est pas nouveau. Comme le commissaire, Me François Boileau, le souligne : il est grand temps d’agir! Nous appuyons ses 14 recommandations qui rejoignent celles de l’AFO, énoncées entre autres dans nos livres blancs. Nous espérons que le nouveau gouvernement mettra en place rapidement des stratégies pour que notre communauté s’épanouisse. Il faut agir maintenant et rendre notre communauté plus forte », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.