Renouvellement de licence de Radio-Canada « Il est temps que ça change ! » – Carol Jolin

Ottawa, 19 janvier 2021 – Témoignant devant le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications du Canada (CRTC), l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a appuyé la demande de renouvellement de licence de Radio-Canada à la condition que des gestes concrets soient posés afin que la Société d’État remplisse pleinement son mandat de diffuseur national.

Vantant le travail des stations régionales durant son allocution, le président de l’AFO, Carol Jolin, s’est montré insatisfait du travail qui se fait au niveau national. Pour y remédier, l’AFO recommande un changement à la gouvernance de Radio-Canada en y créant quatre entités autonomes (Atlantiques, Québec, Ontario et Centre et Ouest du pays), toutes responsables de leurs budgets et de leur programmation.

« Les Franco-Ontariennes et les Franco-Ontariens sont nombreux à percevoir la Société d’État comme trop centrée sur le Québec, dont Montréal, et qu’elle ne nous représente pas bien. Récemment, la diffusion en direct des points de presse gouvernementaux a démontré une fois de plus que les francophones hors Québec et hors Montréal viennent en second à la Maison de Radio-Canada. Nous voulons nous voir à l’écran, pas juste pendant une crise linguistique ou la météo ! », dit M. Jolin.

« Ça fait des décennies que ça dure ! Ça fait des décennies qu’on l’endure! Il est temps que ça change ! », s’est exclamé le président de l’AFO devant le CRTC.

Les recommandations de l’AFO au CRTC se retrouvent dans le Mémoire remis dans le cadre de la consultation de radiodiffusion CRTC 2019-379 (renouvellement de licence demandée par la Société Radio-Canada – Canadian Broadcasting Corporation). Ce mémoire a été bâti à la suite d’un sondage réalisé par l’AFO entre le 16 décembre 2019 et le 20 janvier 2020, ainsi que sur le Livre blanc sur les médias francophones de l’Ontario.

L’AFO y recommande, entre autres, de séparer l’antenne de la station régionale Ottawa-Gatineau en deux afin de joindre l’équipe d’Ottawa avec celle de l’Ontario, et de faire passer la station torontoise CJBC sur la bande FM.