Un projet pour renforcer les organismes communautaires francophones

Ottawa, le 7 mars 2018 – Maintenant que la communauté francophone de l’Ontario est plus concertée que jamais, grâce au travail des tables de concertation, les organismes franco-ontariens sont prêts à passer à la vitesse supérieure. Le renforcement du réseau étant leur priorité, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) met sur pied un nouveau projet, « Gouvernance et capacité du réseau ».

Ce projet, financé par le ministère du Patrimoine canadien et qui s’insère dans le Plan stratégique communautaire Vision 2025, veut doter la communauté francophone d’outils et de formations afin de renforcer la gouvernance et les capacités des organismes. Par exemple, il prévoit de créer un profil de compétences pour les gestionnaires et les directions générales des organismes sans but lucratif, d’offrir des formations sous forme de webinaires sur des thématiques diverses, comme la communication, le financement, la gestion financière et administrative, etc.

« Les organismes communautaires franco-ontariens participent grandement à la vitalité des communautés francophones de la province. Nous avons fait le constat que parfois, ils manquaient d’outils pour assurer leur continuité et ainsi, continuer à offrir leurs services aux francophones. Avec ce projet, nous voulons leur donner les clés de la réussite » a déclaré Peter Hominuk, directeur général de l’AFO.

L’AFO s’est entourée de plusieurs partenaires pour mener à bien ce projet, dont le Centre de leadership et d’évaluation (Clé), le Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (CRRIDEC) ainsi que les Sentiers du Leadership Inc.

-30-

Annexe

Citations des partenaires :

Sophie Dallaire, Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (CRRIDEC) : « Le Centre régional de recherche et d’intervention en développement économique et communautaire (CRRIDEC), maintenant sous le parapluie de l’Institut de recherche InnovaNor affilié à l’Université de Hearst, cherche à entreprendre des mandats qui sont d’abord et avant tout pertinents pour l’Ontario français. En ce sens, l’idée de travailler avec l’AFO à la conception d’un modèle de gouvernance rafraîchi dont pourront profiter nos organismes franco-ontariens – et d’avoir le privilège de le faire en partenariat avec l’équipe des Sentiers du leadership – nous emballe énormément! Le projet, tant par sa thématique que par la structure de son équipe de réalisation, se veut un bel exemple de partage de ressources au profit de la communauté, avant-goût du modèle de gouvernance que nous entendons proposer. »

Lise Lortie, Les Sentiers du Leadership inc. : « Il n’est pas facile de bien gouverner. Ça prend des connaissances, des compétences et de l’expérience. Et, il faut travailler en équipe, en ce sens où chacun, chacune doit mettre à profit son expérience, ses perspectives et ses talents pour travailler en collaboration pour le plus grand bien commun. On sait pertinemment qu’il existe plusieurs ressources en matière de gouvernance et ce cadre tient compte des meilleures ressources et pratiques répertoriées en Ontario français et ailleurs. En plus, ce cadre traite de la gouvernance communautaire. La gouvernance est un acte de leadership qui s’exerce au sein d’une organisation certes, mais qui doit mener à un effort collectif de co-construction de la francophonie de
l’Ontario. »

Pierre Bourbeau, Centre de leadership et d’évaluation (Clé) : « Les bons outils de gouvernance comme les politiques essentielles en finance, ressources humaines et en gouvernance ainsi qu’une planification stratégique présentant les résultats stratégiques prioritaires gardent le conseil d’administration dans son rôle d’encadrement du fonctionnement de l’organisme. »