Un soutien important à la communauté francophone de l’Ontario

Mississauga, le 1er mai 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) a convié, aujourd’hui, à Mississauga, des membres de la communauté franco-ontarienne pour célébrer l’octroi de deux subventions importantes par la Fondation Trillium de l’Ontario (FTO). Bruno St-Laurent, membre de l’Équipe d’évaluation des demandes de subvention de la FTO était sur place pour féliciter l’AFO et pour voir comment ces subventions permettront aux francophones de collaborer pour mieux concevoir et actualiser des programmes et des services communautaires.

« Une communauté francophone forte est essentielle à un Ontario fort, a déclaré l’honorable Marie-France Lalonde, ministre des Affaires francophones. Nos organismes franco-ontariens, tels que l’Assemblée de la Francophonie de l’Ontario, contribuent à forger notre identité francophone et à bâtir une communauté forte et vibrante. Leur mission rejoint celle de notre première ministre et de notre gouvernement, qui veille à donner aux Franco-Ontariens les outils nécessaires pour qu’ils puissent assurer leur vitalité et leur prospérité. C’est pourquoi je suis particulièrement fière du soutien extraordinaire de la Fondation Trillium de l’Ontario envers l’AFO, qui lui permettra de poursuivre sa mission en partenariat avec notre gouvernement, et les nombreux acteurs et les communautés composant la grande famille franco-ontarienne ».

Grâce à une subvention d’immobilisation de 32 100 $ ainsi qu’une subvention à impact provincial d’une valeur de 657 700 $, l’AFO sera en mesure de mettre à jour 30 programmes et services au profit de la communauté francophone et de créer des webinaires en français dans le cadre de son projet Gouvernance et capacités du réseau.

« Il était important pour nous de souligner ce soutien conséquent de la Fondation Trillium de l’Ontario pour la communauté francophone. Grâce à cette subvention, l’AFO pourra renforcer son offre de service pour les francophones de la province et outiller les organismes communautaires.», a déclaré Peter Hominuk, directeur général de l’AFO.