Université de l’Ontario français : le fédéral et l’Ontario engagés !

Ottawa, le 22 janvier 2019 — L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est heureuse que l’entente entre les gouvernements du Canada et de l’Ontario ait été finalisée et signée aujourd’hui. Par ce geste, les deux paliers de gouvernements s’engagent pleinement à la réalisation et la concrétisation de la future institution chère à la communauté franco-ontarienne, l’Université de l’Ontario français (UOF), la première gérée « par et pour » les Franco-Ontarien.ne.s.
En effet, le 7 septembre dernier, la ministre fédérale du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie de l’époque, Mélanie Joly et la ministre des Affaires francophones, Caroline Mulroney ont conclu une entente de principe pour financer l’institution. Aujourd’hui, celle-ci est entérinée. L’UOF est donc assurée de son financement.
L’AFO est heureuse que, grâce à cette entente , des embauches pourront être faites dès à présent pour le personnel de l’Université. L’UOF pourra également se pencher sur sa planification afin d’ouvrir ses portes officiellement en septembre 2021.
« Nous sommes très heureux de voir que les deux paliers de gouvernement respectent leur engagement. Nous tenons à remercier toutes les parties prenantes, en particulier nos deux partenaires, la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO) et le Regroupement étudiant franco-ontarien (RÉFO). Nous sommes fier.e.s aussi de la communauté franco-ontarienne, qui a su se mobiliser et qui n’a jamais perdu espoir dans le dossier. L’Université est là pour rester ! Nous sommes, nous serons ! », a déclaré Carol Jolin, le président.