Budget fédéral: des gestes prometteurs et des détails à préciser

Ottawa, le 27 février 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) trouve prometteur l’engagement du gouvernement fédéral envers les langues officielles dans son budget Égalité+Croissance: une classe moyenne forte. Cependant, certains éléments du budget doivent être éclaircis pour connaître les détails des différents investissements.

L’AFO a rencontré, à plusieurs reprises, des ministres et des députés fédéraux pour les sensibiliser au réinvestissement dans les langues officielles et constate que son travail commence à porter ses fruits. Le président de l’AFO, Carol Jolin, avait transmis les recommandations de la communauté franco-ontarienne au ministre des Finances, Bill Morneau, le 1er février. L’organisme porte-parole franco-ontarien tient également à souligner le travail et la solidarité de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA) et de ses membres dans ce dossier.

« Les grandes lignes de ce budget semblent soutenir les langues officielles du pays. Les plus de 200 organismes et institutions membres de l’AFO restent en attente de réponses concrètes de la part du gouvernement pour en évaluer l’impact. Ces investissements sont importants, car plusieurs organismes sont dans un état critique. La vitalité et la survie de nos communautés en dépendent », a rappelé Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.

Dans les jours à venir, l’AFO demandera des précisions au gouvernement quant à la répartition interprovinciale et quant à l’enveloppe prévue aux communautés francophones. Elle attend également avec impatience l’annonce du nouveau Plan d’action aux langues officielles 2018-2023 qui, elle l’espère, sera par et pour la communauté.

L’AFO voit d’un oeil positif d’autres mesures du budget touchent la francophonie canadienne et ontarienne, notamment en ce qui concerne l’immigration, l’appui aux diversités culturelles et les emplois d’été Canada.