Déclaration de Carol Jolin à la suite du décès d’Yves Saint-Denis

Ottawa, 11 septembre 2019 – « L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), a appris avec tristesse le décès d’Yves Saint-Denis, ancien président de l’ACFO provinciale et pilier de la francophonie ontarienne. Au nom de l’AFO, je tiens à transmettre mes sincères condoléances à la famille, aux proches et aux ami.e.s de M. Saint-Denis.

Tout au long de sa vie, M. Saint-Denis s’est impliqué à fond dans la communauté franco-ontarienne en occupant plusieurs postes élus dans le milieu associatif : chef syndical régional à l’Association des enseignants franco-ontariens (AEFO, de 1972-1973), représentant régional à l’ACFO provinciale (1973-1974), président-fondateur de l’Association canadienne-française de Prescott-Russell (ACFO Prescott-Russell), membre du Conseil des affaires franco-ontariennes (1976-1978), conseiller scolaire, président de l’ACFO provinciale (1980-1982), trésorier de la Fédération des francophones hors Québec (FFHQ, actuelle FCFA du Canada, 1981-1985) et membre du conseil d’administration du Regroupement des organismes du patrimoine franco-ontarien (aujourd’hui RPFO) pendant les années 1990.

M. Saint-Denis était de toutes les luttes franco-ontariennes et malgré sa santé fragile, il était toujours présent au rendez-vous. Le 1er décembre dernier, il manifestait à nos côtés à Ottawa pour le rétablissement de nos acquis. Pas plus tard qu’en juin, il s’était présenté au défilé de la Fête nationale du Québec à Montréal pour célébrer avec nous. C’est en très grande partie dû aux années de sensibilisation au Québec de M. Saint-Denis que les Franco-Ontarien.n.e.s ont eu droit à une place d’honneur au défilé.

On se rappellera de son travail incessant à tisser des liens entre l’Ontario français et le Québec, sa passion contagieuse pour l’histoire franco-ontarienne et son implication infatigable dans la communauté. Sa vie entière fut dévouée à la défense du fait français en Ontario. ‘L’Ontarie’ comme il se plaisait à dire, lui doit beaucoup » a déclaré M. Carol Jolin.

En signe de commémoration, l’AFO invite la communauté à mettre en berne les drapeaux des monuments de la francophonie de l’Ontario et des écoles de langue française le 19 septembre prochain, journée de ses funérailles.