Déclaration de Carol Jolin à l’occasion de l’élection au Nouveau-Brunswick

Ottawa, le 27 septembre 2018 – « L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario désire exprimer sa solidarité auprès de nos soeurs et frères Acadiennes et Acadiens à la suite de la récente campagne électorale ayant eu lieu au Nouveau-Brunswick.

Près de 50 ans après l’adoption de la Loi sur les langues officielles, nous invitons les décisionnaires de la seule province officiellement bilingue au Canada à ne pas oublier que le bilinguisme est une valeur centrale de notre pays et du Nouveau-Brunswick. C’est une partie du contrat social régissant notre pays.  Nos deux langues officielles, que vous en parliez l’une ou l’autre ou les deux, appartiennent à tou.te.s les Canadien.ne.s. Elles ont une valeur historique, économique, culturelle et sociale de grande importance.

Anglophones comme francophones, francophiles ou allophones, nous ne sommes plus les héritier.e.s de Durham. J’invite tou.te.s les Ontarien.ne.s, quelque soit leur langue, à appuyer nos ami.e.s Acadiennes et Acadiens et francophiles du Nouveau-Brunswick et la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, ainsi que les deux partis principaux de cette province à ne pas s’associer à un parti politique opposé fondamentalement à la dualité linguistique », ,a déclaré le président de l’AFO, Carol Jolin.