Déclaration de Carol Jolin à l’occasion du décès de Jacques de Courville Nicol

Ottawa, le 1er septembre 2018 – « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris que Jacques de Courville Nicol nous a quittés. En tant que pilier de notre communauté, Jacques était un militant infatigable pour les droits des Franco-Ontarien.ne.s et un acteur clé dans l’officialisation du bilinguisme de la Ville d’Ottawa. On lui doit d’ailleurs une fière chandelle pour ce rêve qu’il a relancé.

Ancien directeur des langues officielles au Canada sous le gouvernement de Pierre Elliott Trudeau, il aura également été un homme d’affaires habile et rassembleur, comme en témoigne son rôle central dans la création du Regroupement des gens d’affaires de la région de la capitale nationale. Nous devons également souligner son implication essentielle dans la reconnaissance du français à l’Université Laurentienne et dans la mise en oeuvre de la Loi sur les services en français.

Au nom de toute notre communauté, je tiens à offrir mes condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches. En signe de commémoration, l’AFO invite les communautés à mettre en berne les drapeaux des monuments de la francophonie de l’Ontario le 23 septembre prochain, date retenue pour la célébration de sa vie ≫, a déclaré Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.