Que le jour de la bataille des épingles à chapeaux soit célébré annuellement !

Ottawa, 8 mars 2021 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (l’AFO) salue l’initiative du député de Mushkegowuk-Baie-James et porte-parole des affaires francopones du NPD, Guy Bourguoin, de déposer un projet de loi privé visant à reconnaître le 7 janvier comme date de célébration annuelle pour commémorer la célèbre bataille des épingles à chapeaux en reconnaissance à cet événement historique du 7 janvier 1916.

Ce projet de loi souligne l’importance de reconnaître les batailles menées par les francophones en éducation pour avoir y accès dans leur langue.

« Des luttes acharnées contre le Règlement XVII à sa célèbre et légendaire bataille des épingles à chapeaux, aux crises scolaires de Sturgeon Falls, Cornwall, Windsor et Penetanguishene, l’histoire de notre communauté s’est forgée en partie sur la résistance et la résilience. En cette journée où on célèbre les droits des femmes, on se rappelle de la lutte de fières franco-ontariennes qui ont piloté de grandes batailles pour la survie de la francophonie en Ontario. C’est le cas notamment des mères « gardiennes de l’école Guigues » qui, par leur ténacité, ont contribué au succès de Diane et Béatrice Desloges contre le Règlement XVII.

En ce mois de mars, mois de la Francophonie, c’est un geste important que pose le député Guy Bourgoin. L’histoire est importante : pour savoir où l’on va, on doit savoir d’où on vient. Je voudrais remercier le député provincial pour son initiative et j’encourage les parlementaires à l’adopter », a déclaré Carol Jolin, président de l’AFO.