Une Franco-Ontarienne au Conseil du Trésor !

Ottawa, le 26 octobre 2021 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario félicite les élues et élus fédéraux ayant été nommés au sein du nouveau cabinet du gouvernement du Canada, notamment la députée franco-ontarienne Mona Fortier, nommée présidente du Conseil du Trésor. L’AFO accueille également positivement les nominations de Pablo Rodriguez et de Ginette Petitpas-Taylor respectivement au poste de ministre du Patrimoine canadien et de ministre des Langues officielles et de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Mme Fortier devient ainsi la première femme Franco-Ontarienne et la deuxième Franco-Ontarienne de l’histoire après le diplômé de l’Université de Sudbury, Gilles Loiselle (1990-1993), à accéder à la présidence du Conseil du Trésor, un poste clé du cabinet.

Le travail ne manquera pas au niveau des langues officielles pour le nouveau cabinet, le gouvernement du Canada s’étant engagé lors de la dernière élection à déposer un projet de loi modernisant la Loi sur les langues officielles dans les 100 premiers jours de son mandat et à bonifier à 80 millions de dollars par année de façon permanente le Fonds d’appui au postsecondaire de langue française en milieu minoritaire.

« Nous sommes bien heureux de pouvoir compter sur la présence d’une Franco-Ontarienne au sein d’un poste très influent au cabinet. Nous allons établir un dialogue avec la nouvelle ministre des Langues officielles afin de collaborer au respect des engagements du gouvernement du Canada envers l’Université de Sudbury et la modernisation de la Loi sur les langues officielles. D’ailleurs, l’AFO souhaite que le projet de nouvelle Loi sur les langues officielles déposée au printemps dernier soit bonifié en vue, entre autres, de centraliser sa mise en œuvre au sein du Conseil du Trésor et d’augmenter les pouvoirs du Commissaire aux langues officielles », a dit le président de l’AFO, Carol Jolin.

L’AFO tient à féliciter la nouvelle ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, qui a été promue au sein du cabinet.

« J’aimerais rendre hommage à Mme Joly avec qui j’ai eu le plaisir de collaborer au cours des six dernières années. Cette collaboration a apporté des gains très intéressants pour la francophonie ontarienne, dont une contribution financière fédérale pour la création de l’Université de l’Ontario français. Aux Affaires étrangères, nous compterons sur une alliée sur les dossiers touchant la francophonie internationale et l’OIF. Au nom de la communauté franco-ontarienne, j’aimerais remercier Mme Joly pour ses années de service aux langues officielles », a conclu M. Jolin.