UOF – rencontre des ministres : une étape importante

Ottawa, le 2 août 2019 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est heureuse qu’une étape importante dans l’évolution de l’Université de l’Ontario français ait été franchie hier alors que la ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie du Canada, la ministre des Affaires francophones de l’Ontario et le ministre de la Formation, des Collèges et Universités de l’Ontario se sont rencontrés pour la première fois afin de discuter du financement de l’Université de l’Ontario français.

Depuis le 15 novembre 2018, l’AFO demande aux deux paliers de gouvernement d’entamer des discussions pour assurer le financement adéquat de l’université afin qu’elle puisse ouvrir ses portes le plus rapidement possible.

« Nous sommes très contents que cette rencontre ait eu lieu. C’est un pas important, tant du côté du gouvernement du Canada et de son ouverture à financer les quatre premières années du projet, que du côté de la ministre des Affaires francophones, qui a fait cheminer le dossier au sein de son parti depuis l’automne dernier. Nous espérons maintenant une entente sur le financement de l’institution d’ici la fin du mois avant le déclenchement de la campagne électorale, car tout délai de l’ouverture officielle de l’université cause des torts irréparables à la communauté franco-ontarienne », a dit le président de l’AFO, Carol Jolin.

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) est l’organisme rassembleur et la voix politique de la francophonie de l’Ontario. Elle a pour mandat de concerter la collectivité francophone de la province et agit comme porte-parole, entre autres, pour revendiquer les droits des 744 000 Franco-Ontariens et Franco-Ontariennes.